Se préparer à accoucher à la maison

La présence des enfants

Beaucoup de couples se posent la question de la présence des aînés à l’accouchement. Je pense que c’est une question très personnelle, propre à chaque famille. Mais je suis de l’avis de Naoli Vinaver, qui s’exprime sur le sujet dans une interview de 2009 pour le magazine « Grandir autrement »:

Bien sûr que les enfants peuvent et doivent être invités à partager l’expérience de la naissance ! Est-ce qu’on empêche un enfant d’assister à la naissance de petits chats dans une ferme ? Depuis quand est-ce que les enfants ne sont pas les meilleurs compagnons pour un animal qui met bas ? Combien d’adultes se souviennent encore aujourd’hui avec émerveillement et tendresse d’avoir assisté à des naissances d’animaux durant leur enfance ? La naissance de nos bébés n’est pas différente. À partir du moment où un adulte est disponible pour s’occuper d’eux, les enfants devraient tous être invités à participer aux naissances. J’ai constaté que si un enfant était trop impressionné, en général, il s’endormait ou allait jouer dans une autre pièce. De tous les accouchements à domicile auxquels j’ai assisté, je n’ai jamais vu un enfant regretter d’avoir été présent. À l’hôpital, je pense que les enfants sont interdits car les naissances médicalisées ne sont pas très belles à voir. Un accouchement médicalisé n’est pas un accouchement naturel, même si le bébé naît par voie basse et sans péridurale. L’hôpital n’est pas un endroit accueillant. Les instruments chirurgicaux, les épisiotomies, les forceps, l’odeur de l’antiseptique et le froid ne sont en aucun cas accueillants ni chaleureux. Tout ceci peut déjà être déstabilisant pour un enfant. C’est encore une raison pour envisager d’avoir son bébé à la maison !

Publicités